Laur'loge en remet une couche sur la tendance "Faut que ça brille pour redonner des couleurs aux marques". Certaines n'ont pas lésiné et à Baselworld, ce sont les montres hommes qui ont le plus bénéficié de ces largesses...

La collab fashion

G-SHOCK x kolor

La G-SCHOCK, montre mythique de mes années adolescentes… Même Fred Beigbeder me parlait de la sienne avec des trémolos dans la voix. Cette montre connectée fonctionnant à l’énergie solaire et dotée, entre autres, de la fonction « trouver mon téléphone », n’existe qu’en 700 exemplaires.  Principe même de la collab, ici avec le maître du chic contemporain (pour hommes), éditeur de la marque kolor. Il n’empêche, on dirait que Junichi Abe, le fondateur de kolor, l’a faite juste après m’avoir vue au SIHH…

Avec Carole Ory, fondatrice de Alias, et Fabrice Guéroux, auteur et expert international en contrefaçon

L’or façon poids lourd

Toujours pour les hommes (la précision est utile), Rolex et Zenith n’y sont pas allés de main morte pour habiller les poignets costauds.

Rainbow Daytona – Rolex

Defy Zero G – Zenith

Futée, stylée et ancrée dans la réalité

Forcément, après cette démonstration de puissance assortie de prix stratosphériques, les créations pour femmes couleur or font petit bras. Malgré tout, pour joindre l’utile à l’agréable, mention spéciale pour la Carat de Kronaby, une montre connectée suédoise, bien fichue et qui fait son effet pour la très modique somme de 495 euros.

Kronaby Carat