Sacré Alessandro Michele, le directeur artistique de Gucci, qui sous ses airs de doux dingue, réussit une communication des plus musclées. Avec #TFWGucci, il invite des créateurs internationaux de mèmes à délirer sur l'image de la marque.

« Mème » (gare à celle qui prononce mémé), est une déformation de mimesis (imitation en grec ancien). C’est le britannique Richard Dawkins, biologiste, éthologiste, vulgarisateur et théoricien de l’évolution, qui lance le premier lance ce terme au sens de « réplicateur » dans son ouvrage Le Gène Egoïste. Depuis, le mème désigne toute idée, image et texte, qui se propagent à travers le web.

Le mème façon Gucci, c’est forcément décalé, drôle, exubérant et romantique. Il faut dire que les créations de la Collection du Marché des Merveilles s’y prêtent avec un bel aplomb.

Montre à secret au bestiaire déjanté, montre vintage en plexiglass… Difficile de ne pas succomber quand il existe une vraie (et rare) cohérence entre l’univers couture d’une marque et sa partie horlogère. Nouveau dieu de la religion fashion, pape de la comm. oecuménique, Alessandro Michele est en état de grâce avec le monde à ses pieds.